Luang prabang en fête

Ça y est, déjà un pays parcouru et nous attaquons notre second : le Laos.

14102016-20161014_160607

On fonce depuis Houayxay directement à Luang Prabang.

Les célèbres cascades Kuang Si

Si vous googlelisez le Laos, les premières images que vous verrez seront les cascades de Kuang si ! Pour vous dire que ce n’est pas un site a prendre à la légère, n’est ce pas David ?

16102016-img_7498

Pour commencer, le site s’investit contre le trafic de la bile des ours. En effet les chinois ont l’habitude de tout (absolument tout) manger. C’est bien pour ne pas gaspiller la nourriture mais vu qu’ils consomment tout, même des espèces protégées y passent… Donc, ils capturent des ours qu’ils mettent dans des cages ou ils ne peuvent pas tenir debout et ils leur prélèvent de la bile tous les jours. Sympa…

16102016-img_7425

16102016-img_7407

Donc Kuang si accueille ces ours. C’est dingue, parce qu’il y a le petit grillage puis nous. Un peu comme dans nos zoos sauf qu’avec ce style de grillages, on observe plus des tortues que des animaux de 500 Kg. On est proche d’eux et ce n’est pas plus mal, tant qu’ils sont tranquilles.

16102016-img_7393

16102016-img_7388

Après tout, ce ne sont que de grandes peluches toutes douces…

Le site de Kuang Si est assez grand et nous y avons passé la journée complète. Au début, il y a une succession de bassins dans lesquels la baignade est autorisée et non surveillée.

16102016-img_7471

16102016-img_7446

Un petit pique-nique les pieds dans l’eau ?

16102016-img_7545

Mais Kuang Si, c’est surtout une cascade immense ! Il n’y a pas de doute, c’est grandiose !

16102016-img_7663

Après une telle chute, il n’y a pas beaucoup de poissons ! Nous avons également la possibilité de monter au dessus. Enfin, escalader serait plutôt le terme approprié. Et la-haut, c’est un petit paradis, déjà parce qu’on pique-nique avec baguette, thon et vache qui rit. Le bonheur est souvent dans des choses simples.

16102016-img_7483-2

16102016-img_7557

16102016-img_7495

16102016-img_7501

Il faut avouer que la cascade qui se jette a moins d’un mètre, nous aide un peu à nous mettre dans l’ambiance.

16102016-img_7505

Le ventre plein, un petit bain s’impose. Il faut tout de même avouer que l’eau de notre baignoire privative est un peu trop froide mais nous n’avons pas trouvé le bureau des réclamations !

16102016-img_7585

Il est temps de repartir même si on se sent tellement bien dans ce paysage. Euh, les escaliers ne sont pas censé être à côté de la cascade ? Enfin le concept d’escalier dans la cascade est aussi très sympa !

16102016-img_7537-2

16102016-img_7540

L’échec des cascades Tad Thong

Nous avons commencé à vous révéler des secrets de globe-trotter avec Hpa-an. Mais nous pouvons continuer ici avec les cascades de Tad Thong !

Alors, elles sont connues pour être moins touristiques. Armé du scooter, nous suivons maps me. De la piste qui monte, des nids de poule, des cailloux, tout ça pendant 20 Km. Bref, on ne va pas vous faire un dessin de l’état de nos fesses. Nous arrivons enfin au bout de la piste dans un village peu habitué à voir des touristes alors qu’il se situe à seulement à 20 Km de la ville la plus touristiques du Laos.

C’est quand même bizarre, on ne trouve aucune information sur la cascade. Nous suivons un sentier qui semble coller avec le GPS. Mais 1 km plus loin, ça ne colle plus du tout ! Le chemin est pentu en terre à côté du vide. Cachou chute sur le chemin. Pas de blessure, ouf on peut en rire. Demi-tour pour traverser le tronc au dessus du court d’eau. Ce n’est toujours pas le bon chemin et ça descend fort encore au milieu des broussailles. Cette fois, c’est PF qui chute. Toujours pas de blessure mais cette fois c’est moins drôle quand même. 😀

Nous arrivons enfin à des marches qui sont indiquées sur notre carte ! Sauvés ? Pas tout a fait.

29102016-img_8947

La végétation envahit le chemin et ce qui nous semblait être enfin le chemin jusqu’à la cascade se transforme vite en parcours du combattant. Des branches et broussailles partout. Parfois des effondrements de terrain avec des vides à traverser.

29102016-img_8951

29102016-img_8949

Le bon côté c’est qu’on a l’impression d’être des pionniers pour aller découvrir les cascades… Mais bon, être pionniers c’est loin d’être facile ! Et le passage grand arbre déraciné, suivi de glissement de terrain et obstacle en hauteur ou il aurait fallut faire Tarzan avec des lianes aura eu raison de nous ! Nous avons rebrousser chemin à 100 mètres de la cascade d’après le GPS.

Et oui, la vie de globe trotteur ce n’est pas que du rêve. C’est aussi des galères, des imprévus et des échecs. Après, tout dépend si nous arrivons à le prendre à la rigolade ou pas… Après cette aventure, nous sommes allé au Nahn dong Park qui vient d’ouvrir et nous avons fait une très belle balade.

29102016-img_8971

29102016-img_8956

29102016-img_8970

29102016-img_8960

Malheureusement, pas le temps pour la tyrolienne…

29102016-img_9203

Visite de Luang prabang

Les incontournables de la ville sont le pont en bambou qui n’était pas construit une semaine plus tôt (oui on ne vous dit pas tout mais nous sommes aller trois fois à Luang prabang pendant notre tour du Laos) avec ces pêcheurs.

29102016-img_9242

29102016-img_9233

29102016-img_9265

29102016-img_9253

Le mont Phou Si pour avoir une vue en hauteur de la ville.

15102016-img_7305

15102016-img_4139

15102016-img_7292

Quelques temples en ville.

15102016-img_4132

Ainsi que quelques marchés. Celui du matin étant plus local que celui du soir, prévu pour les touristes.

15102016-img_7389

15102016-img_7390

Les courses de bateaux du Boun Ok Phansa

Le Boun Ok Phansa est la célébration de la fin du carême bouddhiste durant lequel certaines choses comme se marier ne sont pas autorisées. Pour l’occasion, sur toutes les rives du Mékong, des équipes de rameurs s’affrontent.

15102016-img_4189

15102016-img_7361

15102016-img_7341

Notre premier contact avec ce fleuve mythique ce fera sur un ferry un peu douteux pour rejoindre l’autre rive ou les courses battent leur plein.

15102016-img_4166

La fête est au rendez-vous. Les gens sont joyeux, un grand choix de stand de nourriture s’offre à nous !

15102016-img_4170

15102016-img_4171

 

15102016-img_4174

15102016-img_7348

15102016-img_7350

15102016-img_4176

15102016-img_4178

Nous nous aventurons sur un petit chemin de terre et nous accédons à la rive des supporters ! Nous allons pour la première fois nous faire inviter par des Laotiens et constater leur générosité et gentillesse. Brochette de poulet, bière à volonté. Dès que les verres sont vides, ils nous les remplissent. A chaque fois que l’équipe en vert foncé concourt, nous donnons de la voix pour les supporter.

15102016-img_7374

15102016-img_7371

Après pas loin de 2L de Lao beer chacun (et non, vous ne rêvez pas, c’est bien une brochette de poulet que Cachou végétarienne a en main), il est grand temps pour nous de quitter la fête sous peine de ne pas savoir retrouver l’auberge en plein milieu de l’après midi. Ils veulent bien nous laisser partir mais avant ils aimeraient vraiment nous faire un cadeau typiquement Laotien. Tiens donc, qu’est ce que ça pourrait bien être…

De la Lao Beer bien sur !!!

15102016-img_4191

La fête des lumières

15102016-img_7393

La fin du carême bouddhiste apporte son lot de festivités. Mais la plus impressionnante, et de loin, la fête des lumières.

15102016-img_7413

16102016-img_7725

Pendant trois jours, les moines illuminent les temples à la lanterne. Les milliers de bougies brillant dans la nuit donnent une ambiance magique.

16102016-img_7761

16102016-img_7554

15102016-img_7388

15102016-img_7410

Tous les temples ne sont pas illuminés de la même façon mais chacun a son propre charme.

16102016-img_7566

A la fin des trois jours, le final de la fête des lumières peut commencer. Et quel final ! 

17102016-img_7819

17102016-img_7799

17102016-img_7773

17102016-img_7587

17102016-img_7579

17102016-img_7615

Comme chez nous pour carnaval, plusieurs équipes ont construit un bateau parsemé de bougies. Il y en a même éclairé à la lampe à pétrole.

15102016-img_7392

17102016-img_7676

17102016-img_7653

17102016-img_7637

17102016-img_7795-2

17102016-img_7696

Les bateaux débutent du temple Mai Suwannaphumaham jusqu’au temple Xieng Thong où ils stationnent avant d’être mis à l’eau sur le Mékong. Telle une procession, la soirée est rythmée par les défilés.

17102016-img_7730

17102016-img_7706

17102016-img_7738

17102016-img_7960

17102016-img_7911

17102016-img_7947

Les moines attendent leur passage avec impatience et jouent même de la musique.

17102016-img_7764

17102016-img_7781-2

17102016-img_8013

17102016-img_8020

Tous les laotiens mettent des offrandes illuminées sur le Mékong et nous participons activement à l’événement.

17102016-img_7823

17102016-img_8047

17102016-img_7682

17102016-img_7813-2

Non, ce n’est pas encore fini, on ne souffle pas les bougies !

16102016-img_7698

Voir les bateaux illuminés sur le Mékong est juste magique. Bon, on pensait qu’ils seraient tous mis en même temps à l’eau et pas un toutes les 5 minutes mais ça reste un moment unique et inoubliable.

17102016-img_7828

17102016-img_8062

Bien sûr, parfois papier et flamme ne font pas bon ménage et certains prennent feu…

17102016-img_7848

17102016-img_8114

Nous rentrons des lumières pleins les yeux, heureux de cette belle introduction au Laos !

Articles récents

Commentaires récents

PFL Écrit par :

Un commentaire

  1. anne marie cros
    18 novembre 2016
    Reply

    le Laos parait superbe et les cascades magiques.et que dire de la fête es lumières.
    bravo pour vos commentaires et vos photos
    bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *