Bangkok hors des sentiers touristiques

Il y a 6 ans, nous avions passé un week end à Bangkok dans les lieux touristiques conseillés par les guides de voyage. Alcool, prostitution, drogue, rat… Nous n’avions pas gardé un bon souvenir de la capitale Thai. Grâce à notre ami Loris, nous avons pu découvrir un autre Bangkok loin de sa folie touristique !

Wat Hong Rattanaram

Wat Hong Rattanaram

Paisible, tranquille, loin de l’agitation. A la sortie des petites ruelles, nous le voyons apparaître.

Wat Kalayanamitr

Wat Kalayanamitr

A 5 minutes à pied, un très haut temple se dresse. Blanc, majestueux, et toujours sans aucuns touristes ! Si c’est pas la classe, ça quand même. Les pratiquants et nous. Le plus impressionnant est à découvrir l’intérieur.

Wat Kalayanamitr1

L’énorme Bouddha en impose et le silence est de rigueur.

Street Art

Au détour des ruelles, les artistes ont représentés des scènes de vie quotidienne en Thaïlande. Les photos parlent d’elle-même !

Street art Bangkok

Street art Bangkok1

Street art Bangkok2

Street art Bangkok5

Street art Bangkok4

Street art Bangkok3

Le fleuve Chao Phraya

Il est maintenant l’heure de passer sur l’autre rive et de voir les premiers occidentaux de la journée.

Fleuve Chao Phraya

Fleuve Chao Phraya1

Le temps est lourd comme chez nous avant l’orage. La clim du restaurant est très appréciable. Nous mangeons notre premier Pad Thai. L’ironie c’est qu’apparemment aucun Thaïlandais ne mange ce plat réputé chez nous comme traditionnel !

Bar à chat

Comme toutes les capitales branchées, la mode des bars à animaux se développent. Chat, chien, lapin… Ces animaux domestiques auraient un caractère relaxant et déstressant. Loris en connaissant quelques uns, nous avons testé le concept !

Ici, l’hygiène prime. Pas question d’aller contaminer un chat ! Le passage par le sas de décontamination est nécessaire. Alors on se déchausse, on utilise les sandales prêtées par le bar et lavage de mains obligatoire sous le contrôle de la serveuse.

Bar à Chat Bangkok

L’endroit est clair, lumineux et il n’y a quasiment que des chats de pures races. Les chats ont l’air bien traités même si la cohabitation entre eux n’a pas toujours l’air facile. Le bar à chat sert de bonnes boissons et certains chats viennent chercher des caresses.

Spéciale dédicaces à l’affectueux Niquie. Que Voyelle (notre chien) nous pardonne de cette légère trahison !

Bar à Chat Bangkok

C’est ainsi que s’achève notre parenthèse enchantée à Bangkok.

Un grand merci à Loris de nous avoir fait découvrir Bangkok sous un autre angle. On ne pouvait pas espérer meilleure entrée en matière !

A partir de demain, plus de guide et plus d’aide. Ça va être une autre paire de manche !

Articles récents

Commentaires récents

PFL Écrit par :

6 Comments

  1. tontonton
    21 septembre 2016
    Reply

    « Tailler, le couteau bien en main
    Une balafre à mon destin
    Et enlacer ces filles malhonnêtes
    Qui, par un mouvement des reins
    Allument le sang des marins
    Au fonds des clandés de…  » Patpong ou Nana Plaza…
    Mais non, je plaisante… ou je fantasme peut-être… ou je me souviens seulement d’une chanson magnifique de Guy Bontempelli « Quand je vois passer un bateau… « 

    • 23 septembre 2016
      Reply

      Belle ballade. Mais je ne connaissais pas avant. Ma culture musicale me perdra !

  2. Laetitia
    21 septembre 2016
    Reply

    L’article est super une régalade ! Ça valait le coup d’attendre !
    Bises à vous deux

    • 23 septembre 2016
      Reply

      Ravi que ça te plaise ma sœur. Même si tu ne dois pas être très objective ! Vous venez nous rejoindre quand vous voulez ! Bisous à vous trois

  3. Déborah
    23 septembre 2016
    Reply

    Non non je ne vais pas ajouter un message de « N » (petit clin d’oeil à vous deux). Hâte de découvrir la suite de votre voyage et heureuse de découvrir une autre facette de la Thaïlande 🙂

    • 23 septembre 2016
      Reply

      Ouf pas de message de « N » cette fois-ci ! Je préfère carrément ce message qui dit que tu « M » 😉 En espérant te faire encore découvrir beaucoup d’autres choses avec les prochains articles. Bisous ma débo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *