Les Loopers de Thakhek

05112016-img_9851sans-fond

  • Casque anti cailloux volant, OK.
  • Lunettes anti insectes du soir, OK.
  • Serviette qui sèche pour imiter un Super Héro et sa cape, OK.
  • Foulard anti poussière, OK.
  • Scooter 4 roues motrices, OK.

Nous sommes parés pour attaquer la boucle (the loop) de Thakhek pendant 4 jours.

02112016-20161102_115101

Et oui, c’est ça d’avoir un vrai style de biker !

02112016-img_9506

02112016-20161102_143402

Tout le monde n’a pas la chance d’être aussi stylé qu’un Laotien.

03112016-img_9652

03112016-img_9646

« J’ai crevé, et alors ? Je suis Laotien, ça ne me fait pas peur de conduire avec la roue crevée ! J’ai plus que 40km à faire. »

Peut-être qu’un jour j’atteindrais ce summum du style biker mais il y a encore du boulot je dois dire !

03112016-img_9719

Ce tour commence par l’accueil du roi des geckos à l’hôtel de Thakhek, un gecko tokay ! Au moins 30 cm la petite bêbête !

01112016-img_9475

Les entrailles du loop

Le loop, c’est avant tout la découverte de grottes.

02112016-img_9109

Il y a celle (Xieng Liap) qui ressemble à l’endroit où Harry Potter découvre la première Orcrux (on a une sacrée culture cinéphile !)

02112016-img_9113

02112016-img_9119

Ou encore, Tham Sa Pha In, une énième grotte servant de temple bouddhiste.

02112016-img_9503

02112016-img_9511

Mais il a surtout la découverte des entrailles de la terre…

Les bornes kilométriques nous indiquent que nous nous rapprochons de Kong lor.

04112016-img_9802

Lancés à toute allure sur une pirogue dans le noir absolu, nous sommes dans un environnement hostile. Nos vies sont entre les mains du pilote qui éclaire quelques repères avant de tourner ou de décélérer.

04112016-img_9223

04112016-img_9187

04112016-img_9178

04112016-img_9177

L’eau en dessous et l’immense cavité au dessus nous remettent à notre juste place. Nous ne sommes pas grand chose. L’obscurité totale et les recherches récentes laissent libre cours à notre imagination. En effet, il paraît que l’écosystème de Kong Lor abrite les araignées les plus grosses au monde… et pendant les 10 minutes dans le noir, on a le temps d’y penser…

04112016-img_9188

Nous arrivons au centre de la grotte, éclairée grâce à l’aide de notre région Rhône Alpe. Stalactites et stalagmites se succèdent. C’est magnifique.

04112016-img_9199

04112016-img_9203

04112016-img_9212

Il nous faudra reprendre la pirogue encore 10 min pour arriver au bout de la grotte. Le retour se fera d’une traite mais cette fois-ci, en traversant des rapides dans le noir ! Sensations garanties. Notre gilet de sauvetage n’aura jamais semblé aussi utile !

04112016-img_9172

04112016-img_9174

04112016-img_9221

Après cette visite aussi surprenante qu’extraordinaire, nous pouvons reprendre la boucle.

04112016-img_9239

Les rafraîchissements du loop

04112016-img_9238

Qui dit Laos, dit souvent baignade. Et nous en avons profité. A Tha faleng, on peut se baigner sans crainte du courant. La rivière est large et l’endroit est joli. Bon, pour y arriver ce n’est pas le plus simple ! En scooter ce n’est pas évident mais à pieds non plus. Cachou en a même perdu sa chaussure au milieu de la boue…

02112016-20161102_143040

02112016-20161102_143048

J’ai bien failli la laisser là. Mais l’amour vous savez… C’est plus fort que tout, donc je suis venu à son aide ! Puis, ça ne vous rappelle pas un certain conte de fée? Une fille égarant sa chaussure…

02112016-20161102_143256

Vers la fin de la boucle, il y a également le blue lagon. Mais la piste pour y arriver n’est pas évidente.

05112016-img_9845

D’un bleu cristallin et transparent, ce mini lagon est un régal.

05112016-img_9248

05112016-img_9809

05112016-img_9249

05112016-img_9250

05112016-img_9831

Les paysages du loop

05112016-img_9841

03112016-img_9665

03112016-img_9656

03112016-img_9628

03112016-img_9150

Une chose est sure, on en prend plein les yeux pendant tout le loop ! Au sens propre, notamment à la tombé de la nuit avec les nuages d’insectes volants. 

04112016-img_9777

04112016-img_9164

Mais surtout au sens figuré avec des décors dignes des plus grands films ! En effet, à cause de la construction d’un barrage, les alentours de Thalang ont été submergés. Evidemment, si nous passons outre des villages inondés et des populations déplacées, le paysage est unique.

03112016-img_9596

03112016-img_9608

03112016-img_9128

03112016-img_9620

02112016-img_9553

02112016-img_9564

02112016-img_9571

La route en soit est très agréable à parcourir.

02112016-img_9520

03112016-img_9749

04112016-img_9162

03112016-img_9126

02112016-img_9550

02112016-img_9542

02112016-img_9567

Et même la paroi rocheuse est transformée en temple bouddhiste par endroit !

03112016-img_9622

03112016-img_9621

Comme on vous en parlait avec le musée COPE à Vientiane, les bombes ont été recyclées notamment en bateaux. Rien ne se perd au Laos…

03112016-img_9137

03112016-img_9737

03112016-img_9734

03112016-img_9575

Sans oublier, les milliers de « Sabaidee » (bonjour) que les villageois nous lancent tout le long du loop. L’ambiance tranquille et la gentillesse de la population Laotienne ressortent énormément dans les villages.

04112016-img_9790

03112016-img_9675

03112016-img_9757

04112016-img_9794

04112016-img_9243

Contrairement à chez nous, ici les poules et les vaches sont en libertés et ce sont les potagers qui sont grillagés !

03112016-img_9750

05112016-img_9834

03112016-img_9764

05112016-img_9835

Le chemin pour aller aux Cool Springs est également assez irréel. Nous sommes seuls dans cette immense plaine et encerclés de mont karstique.

03112016-img_9684

03112016-img_9705

03112016-img_9712

03112016-img_9726

03112016-img_9721

Hormis le fait que nous n’avons pas pu accéder aux Cool Springs puisque le pont était sous l’eau… D’ailleurs,vous pourrez apercevoir Laura qui essaye de traverser sur la dernière photo. Elle et Guilhem tiennent un blog sur leur tour du monde en couple (Et oui, il y en a plein plein qui voyagent au long cours, bientôt votre tour?). Si vous voulez un autre avis sur ce loop, vous pouvez lire leur article ici.

04112016-img_9158

Nous en avons plein les fesses après 4 jours de scooter. Mais contrairement à ce que disent nos compatriotes blogueurs d’il y a 2 ans, maintenant il n’y a aucun passage de piste et tout est bien goudronné. Forcément sur des reliefs montagneux, il fait frais donc le coupe vent est bien utile !

Bon loop et n’oubliez pas vos yeux d’enfants pour vous émerveiller…

Articles récents

Commentaires récents

PFL Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *